Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog

Nom du blog :
bishopkassi
Description du blog :

Catégorie :
Blog Religion
Date de création :
29.01.2010
Dernière mise à jour :
18.02.2010

RSS

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or bishopkassi
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· La reconnaissance
· Comment se mouvoir en esprit
· Le monde: l'environnement du chrétien
· Pour ton avénir, Dieu s'en charge
· Parlons du sujet de la consécration chrétienne

· Mon rêve
· Les difficultés dans la vie du croyant
· Le prêt et l'interêt

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· lamedatv.org


Statistiques 8 articles


Thèmes

consécration lemonde reconnaissace religion bishop kassi eglise christianisme eglise

Derniers commentaires

amen!!!gloire a dieu !merci pour ce beau enseignement
Par andre, le 12.03.2014

c'est avec beaucoup de crédit que j'ai lu cet article.mais mon père spirituel dit avoir fermé notre réseau spi
Par Anonyme, le 20.09.2013

07 quelques passages du troisième et dernier testament. n tre père dit; mes petites créatures, vous êtes
Par histoire-sainte, le 24.04.2013

06 quelques passages du troisième et dernier testament. n tre père dit; mes petites créatures, vous êtes
Par paul., le 21.04.2013

05 quelques passages du troisième et dernier testament. n tre père dit; mes petites créatures, vous êtes le
Par paul., le 17.04.2013

Voir plus

RSS
Recherche
Recherche personnalisée

La reconnaissance

La reconnaissance

Publié le 29/01/2010 à 13:16 par bishopkassi Tags : reconnaissace religion bishop kassi eglise christianisme

En parlant de reconnaissance, je voudrais toucher deux points essentiels. Je voudrais parler  de reconnaissance comme formule de bénédiction  ou comme formule de malédiction. C’est-à dire dans son utilisation ou son applicabilité, elle peut être une malédiction ou devenir une bénédiction.


Je voudrais que vous saisissiez ou perciez  Jacques 1 :16 -17 : « Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation ».

Mes frères et mes soeurs très aimés, ne vous trompez pas. Tout ce qui nous arrive de bon, tous les plus beaux cadeaux viennent d’en haut. Ils viennent de Dieu, le Créateur du soleil et des étoiles. Chez lui, il n’y a pas de changement, pas de mouvement, pas d’ombre.

Dans la plupart de mes prières,  je me suis beaucoup appuyé sur ce verset  qui dit qu’en Dieu, il n’y a ni changement, ni ombre de variation c’est-à-dire que la volonté de Dieu est immuable, on ne peut pas changer la volonté de Dieu. Ce que Dieu  décide pour nous, c’est ce qui s’accomplit, Il le fait, et sur cette terre, nul   n’a la capacité de L’arrêter.

En effet, la Bible dit en Psaumes 112  que Dieu est assis au ciel et Il fait ce qu’Il veut. S’Il dit oui c’est oui, s’Il dit non c’est non.
Ce qui nous arrive n’est pas seulement le fait de Satan. Sachez  une chose, c’est que  Dieu a un plan pour nous et personne ne peut le changer.
Mais j’ai compris que tout ce qui nous arrive dépend de nous mêmes. C’est l’homme qui est à la base de sa chute, de ses problèmes, de ses  difficultés, de sa misère, de ce qu’il est Gal 6 : 7. Personne n’est contre toi. C’est pour cela que nous parlons de la reconnaissance comme formule de malédiction ou de bénédiction.


Tout don vient de Dieu mais Dieu se sert toujours des hommes

 La Bible dit que tout don parfait vient de Dieu et  je voudrais vous dire que Dieu s’est servi  de l’homme pour se révéler au monde, pour agir, même pour sauver le monde.
C’est pour quoi après avoir créé tout ce que nous pouvons imaginer, il a créé l’homme.  L’homme est la valeur de Dieu représentée sur la terre.  C’est à travers l’homme qu’on sait que Dieu existe.  C’est l’homme qui doit L’adorer, Le louer et Le chanter.      
Même pour sortir le peuple juif de la servitude en Egypte, Dieu s’est servi d’un homme en la personne de Moïse. Par Moïse et à travers Moïse, Il a sauvé, libéré son peuple de la main de Pharaon.
Pour bénir, l’homme, Il s’est servi d’Abraham en Gen 12.

La bénédiction dépend de ton attitude

La bénédiction que tu peux avoir sur la terre des hommes ne descendra pas du ciel, d’en haut. La bénédiction que tu dois obtenir  t’a été déjà donnée, elle est sur la terre. Maintenant ton problème c’est dans tes relations humaines, ton comportement et tes attitudes qui amènera  l’accomplissement ou au non accomplissement  de celle –ci.

C’est pourquoi  la Bible dit que  Dieu a dit à Moïse  de prendre l’onction qu’Il lui a donnée  et de déposer une part sur les 70 qu’Il a établi autour de lui.

La bénédiction ne vient pas d’en haut, Dieu l’a déjà donné en Abraham. Il a dit à Abraham : je t’ai béni, sois une source de bénédiction pour le peuple de génération en génération, tu es fait pour bénir.

La prière qui est efficace

La prière la plus efficace, la plus puissante c’est la façon de vivre avec les hommes sur la terre, elle est dans le comportement, la fidélité, le respect de l’autre,  dans la vérité, dans la considération mutuelle.
 C’est pourquoi, l’apôtre Pierre dit que nous sommes une pierre vivante. Il est même dit en Romains 12, rendez à Dieu un culte raisonnable. Le véritable culte se passe quand on est seul. Tous les jours, les endroits où tu te trouves, ton comportement est un sujet de prière. Ou tu pries mal ou tu pries bien, ta conduite est une formule de prière.

Si tu es  béni ce n’est parce que tu pries beaucoup mais parce que tu respectes les principes établis par Dieu.

La reconnaissance, formule de malédiction ou de bénédiction

Dieu s’est servi d’un homme ou d’une femme pour t’aider ; pour te faire sortir d’une situation quelconque. Mais toi en retour est-ce que tu as été reconnaissant à cette personne ? Est-ce que tu te souviens des bienfaits de cette personne. Apprends à être reconnaissant. Ce ne sont pas les longues heures de prières qui sont importantes bien qu’utile. Sois sincère. La reconnaissance est une formule de  bénédiction.

La bénédiction dépend de ta reconnaissance à l’égard des hommes. En commençant par ton père et ta mère car la Bible dit «  honore ton père et ta mère afin que tes jours se prolongent et  que tu sois béni sur la terre ».

Souviens  toi de celui qui t’a aidé et sois  reconnaissant à son égard, ton bonheur en dépend. Retourne vers ces personnes qui t’ont aidé ou t’ont fait du bien comme l’histoire de l’enfant prodige.  Reviens à ton père, à ceux qui t’ont aidé ou ont souffert pour toi ou sont intervenus dans ta vie. C’est Dieu qui les a mis sur ton chemin qui les a envoyés pour toi comme des anges. En guise de reconnaissance qu’as-tu fait à l’égard de ceux qui t’ont aidé ?

La Bible dit en Gen 35 : 3  qu’après que Dieu ait aidé Abraham, Abraham bâtit un autel pour Dieu c’est-à-dire un endroit de prière. Abraham, le père  de la bénédiction était un homme reconnaissant. N’oubliez pas les actes que des personnes ont posés dans votre vie. Celui qui fait le bien oublie rarement ; c’est celui à qui l’on a fait du bien  qui parfois oublie.
Il y a des gens que Dieu a utilisés pour te marquer, pour marquer ta vie sur la terre.
Fais le bien à ceux qui ont été nécessaire pour ton existence ; ne les tiens pas pour ennemis. Faisons tout pour nous entendre avec ces personnes là.
Ne prends jamais également celui que tu as aidé pour ennemi. Car si tu l’as aidé c’est Dieu qui est passé à travers toi pour l’aider. Mais si tu le prends pour ennemi, tu bloques ta bénédiction. C’est pour cela que celui que tu as aidé ne peut jamais être au dessus de toi.
   
Je voudrais vous dire des choses profondes, sincères et conséquentes qui auront des imputations  dans votre vie. La Bible dit qu’Abraham crut et sa foi  lui fut imputée.

Je voudrais incruster ces choses dans votre subconscient afin que vous sachiez que c’est cela la vie de l’homme. Et quand on a compris ces choses, il n’y a pas de raison que nous ne soyons pas bénis sur la terre des hommes, que tout ce que nous touchions ne soit pas un moyen de bénédiction.

Ceux à qui vous avez fait du bien, ne les prenez pas pour des ennemis même s’ils vous prennent pour des ennemis. Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent mais vous soyez sereins.
Dans votre vie, il y  a des gens qui pensent qu’ils ont tout et qu’ils n’ont pas besoin des autres, ils  pensent qu’ils ont réussi, qu’ils ont atteint leur objectif.
 La vie est un long métrage. Tu pourras t’assurer un avenir meilleur en respectant le principe de la reconnaissance. Tu pourras même aller au delà si tu es reconnaissant sinon sans cela tu peux tout avoir mais ta vie ne sera jamais heureuse, ta vie sera en dent de scie.

Vous savez qu’il y a des gens qui tombent malades et meurent sans s’en rendre compte parce qu’ils ont oublié de regarder en arrière pour venir dire merci à ceux qui les ont aidés.
Soyez reconnaissants. La reconnaissance est une clé de bénédiction, un moyen de longévité.  Quand vous croyez que vous avez réussi et que vous n’avez plus besoin de quelqu’un, c’est alors que vous commencez à dégringoler. Tiens-toi bien pour ne pas chuter car il  y a quelqu’un qui t’a fait monter là où tu te trouves.
 
C’est pourquoi, tu dois être reconnaissant pour conserver ta bénédiction. La vie,  si petite qu’elle soit, nous l’avons entre nos propres mains. C’est pourquoi, la Bible dit en I Cor 3 que ce soit la vie présente ou future, tout est en l’homme. La vie présente comme future, le bonheur, bénédiction ou la malédiction, tout est en l’homme. Et quiconque aime en mangera de ses fruits. La bible va plus loin en Proverbes pour dire que la vie et la mort sont au pouvoir de votre langue. En d’autres termes si vous reconnaissez qu’un jour  quelqu’un vous a fait du bien  et que vous allez vers lui pour lui témoigner votre reconnaissance, vous provoquez la vie sur votre vie.

L’obéissance vaut mieux que les sacrifices car le manque d’obéissance produit l’orgueil qui engendre la chute. Mais le fait de retourner vers l’autre pour lui dire merci est un signe d’humilité  qui a pour  sens  le respect, la considération, l’honnêteté, la fidélité et s’achève dans la gloire et l’élévation. 

Mon témoignage
C’est en 1987, quand je lavais les toilettes du pasteur Maurice Quicouta, que j’entendis pour la première fois audiblement la voix du  Saint Esprit qui me dit : « la profondeur de ton abaissement sera égale à la hauteur de ton élévation ». J’ai compris que l’humilité est un signe d’élévation, de gloire.

Soyez reconnaissants. J’ai compris que la reconnaissance est un acte d’obéissance, cela le conduit à l’élévation et à la gloire.
Sois humble et dit merci  à celui qui t’a aidé. Même si tu n’as rien à lui donner, va et raconte afin que le monde sache que quelqu’un t’a fait du bien. Car à chaque fois que tu en parleras ce sera une bénédiction pour lui et pour toi.

Fais tout pour quitter le terrain des gens qui ne sont pas reconnaissants parce que c’est un groupe de maudits.
Ne déformez pas le bien en mal.
N’utilise pas la faute qu’une personne à commise à ton égard pour oublier les années durant lesquelles elle t’a  fait du bien.

Voilà donc le problème de l’homme, ce n’est pas le diable. En parlant bien de quelqu’un de telle sorte que celui qui t’écoute parle également bien de ce dernier, cela équivaut à ta bénédiction. Cherche à être béni au lieu d’être maudit.

Si tu  choisis de détruire, tu es un enfant du diable car la mission  première de Satan  c’est de détruire, égorger et voler.

Faites un effort, chrétiens, peut être un pasteur a prié pour toi, arrête de le critiquer, car à chaque fois que tu le fais c’est le feu que tu allumes sur ta propre vie. Tu brûles tout ce que tu as dans ta main sans t’en rendre compte. C’est une flamme de feu qui s’allume. C’est pourquoi la Bible dit en Psaumes  que la parole qui sort de ta bouche est un feu dévorant qui brûle tout ce qui est  bon.  Si ce sont de bonnes paroles, elles construisent, si ce sont de mauvaises paroles, elles détruisent et toi avec.
La Bible dit que la Parole ne retourne point à Dieu sans effet. La parole qui sort de ta bouche retourne à toi-même avec des effets. Si elle est bonne, elle devient une bénédiction pour toi, si elle est mauvaise, elle devient une malédiction pour toi. Toute parole qui sort de ta bouche  a un effet à partir de toi-même. C’est pourquoi la Bible dit en Ephésiens s’il y a une parole qui édifie, qui fortifie..

Ce n’est pas le fusil des militaires qui fait peur. Le seul fusil qui fait peur c’est la langue. Car la Bible qu’on peut tout maîtriser sauf la langue. Il y a la  guerre parce que tu as dit quelque chose que j’ai entendue et je ne suis pas d’accord et je prends les armes. Tout a commencé par la langue.
Le mensonge détruit, la vérité construit.

Si quelqu’un t’a fait du bien, sois reconnaissant. Parce que Dieu se sert toujours de quelqu’un pour te bénir. Si une personne t’a fait du bien retourne vers cette personne pour lui dire merci.
Faites attention, notre vie de bénédiction se trouve dans notre propre main comme notre vie de malédiction se trouve également dans notre main. C’est la personne par laquelle Dieu est passé pour te faire du bien  qui peut te maudire, que ce soit ton père ou ta mère ou une autre personne.
Dieu passe par quelqu’un pour te bénir comme il passe par quelqu’un pour te maudire. Il a dit à Abraham, celui que tu bénis est béni, celui que tu maudis est maudit, Gen 12. C’est pourquoi, sois reconnais pour conserver ta bénédiction.
La Bible dit en Hébreux si quelqu’un t’a fait du bien et murmure contre toi, c’est une malédiction. Dieu  dit que la malédiction sans cause n’a point d’effet c’est-à-dire que celui qui ne t’a jamais rien apporté dans la vie, s’il te maudit, cela n’aura point d’effet. Mais s’il y a une cause valable, s’il te maudit alors il y aura effet. Il y a une alliance de sang entre toi et ta mère, c’est pourquoi elle peut te maudit. Ce n’est pas une question de jeûne et prière. Cherchons où se trouve nos problèmes, ce n’est pas une question de diable ou de démons. C’est notre orgueil, le fait de ne pas vouloir reconnaître les bienfaits des hommes.
 Je n’ai rien à foutre avec le diable. Un homme à régler son cas, il s’appelle Jésus. Le diable est vaincu.  Dieu m’a même révélé que l’homme est ingrat et ne récolte  que le fruit de ce qu’il a semé. L’homme est ce qu’il est  à cause de lui-même.

Soyons reconnaissants et sincères. L’évolution, le bonheur, la vie de l’homme dépend de sa reconnaissance  à l’égard de ceux qui l’ont aidé.

Ne vous fâchez pas parce que vous avez aidé quelqu’un  et que vous croyez que la personne n’est pas reconnaissante,  Dieu reconnaît ce que nous avons fait. Si tu as aidé quelqu’un, ce n’est pas toi, c’est Dieu qui l’a aidé au travers de toi. C’est pourquoi, réjouis-toi, benis Dieu de ce que tu as été un instrument pour le devenir de quelqu’un.

Prends donc conscience du fait que ta bénédiction dépend de la reconnaissance que tu auras  à l’égard des gens qui t’auront aidé.


Si tu es reconnaissant tu es béni. Ne prenez pas le mal d’un jour pour oublier  les bienfaits de tous les jours.



:: Les commentaires des internautes ::

innocent le 12/12/2012
magnifique